"Pour l'Egalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote" 14.06.11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pour l'Egalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote" 14.06.11

Message par cindy le Mar 14 Juin - 13:20

La Ligue des Droits de l'Homme, Sos Racisme Rhône-Alpes et la Lesbian & Gay Pride de Lyon organisent ce soir à 19h00 un débat "Pour l'Egalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote" dans la Salle des Mariages de la mairie du 3e arrondissement à Lyon.

Le thème de ce débat sera aussi celui de la prochaine Marche des Fiertés (gay pride) qui aura lieu à Lyon le 18 juin prochain. A moins d'un an de la présidentielle, celui-ci permet de rappeler à tous les partis politiques que les homosexuels, les bi et les trans de Lyon ont aussi le droit de vote et qu'ils ne manqueront pas de s'en servir l'année prochaine.

Alors que deux députés UMP seulement ont annoncé leur intention de voter la proposition de loi présentée ce mardi à l'assemblée nationale sur le mariage homosexuel, les LGBT indiquent vouloir obtenir "une égalité réelle et ne plus être des citoyen-ne-s de seconde zone". Ils réclament l'ouverture du mariage aux LGBT, la reconnaissance de l'homoparentalité et la stérilisation des trans notamment.

Nicolas Gougain (Porte-parole de l'Inter-LGBT), Daniel Boitier (Comité central de la Ligue des Droits de l'Homme) et Amar Thioune (Président de SOS Racisme Rhône-Alpes) sont notamment attendus ce mardi soir, sis 215 Rue Duguesclin à Lyon 3e.

cindy

Messages : 1255
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://masai.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pour l'Egalité, en 2011 je marche, en 2012 je vote" 14.06.11

Message par cindy le Mar 14 Juin - 13:46

Personnellement, je ne pense pas que l'argument du vote soit un argument valable. tout simplement pour une raison, c'est qu'il y a bien d'autres éléments dans la vie d'homos et d'hétéros également, qui peuvent agir sur leur façon de voter. J'ai connu pas mal d'homos qui pronaient sarkozy, et pourtant ce dernier est le premier à dire qu'il refuse l'union gay, lesbien, ou trans. Et par ailleurs, j'ai connu des communistes qui très vieux jeux étaient contre l'union homo, voire meme contre l'homosexualité tout court. Ce n'est pas une question de positionnement politique, il faut arrêter avec ça. La question est plutôt de savoir, quel argument de taille peut permettre, autorise une discrimination majeure: le refus d'union de personnes de mêmes sexes?
Qu'est ce qui fait que nous, personnes homosexuelles ne pouvont nous unir officiellement, non dans une institution religieuse, mais dans une institution REPUBLICAINE!
Parce que là est bien la contradiction, ceux qui sont contre, pronent le mariage en référence à des valeurs religieuses, plaçant la famille dans ce même cadre. Or, ces valeurs ne doivent pas interférer dans l'Etat Républicain, puisque c'est contraire à la loi 1905.

Que les institutions religieuses interdisent le mariage homosexuel est une chose, que l'ETAT fasse de même ça en est une autre. L'Etat se trompe de rôle, c'est tout, et n'a pas à se soucier de si ça choque la morale (judeo islamico chrétienne) puisqu'il est censé être indépendant. Il est temps que l'Etat rétablisse l'égalité de droit.

cindy

Messages : 1255
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 31
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://masai.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum