Faut il manger les animaux? de Jonathan Safran Foer

Aller en bas

Faut il manger les animaux? de Jonathan Safran Foer

Message par cindy le Jeu 2 Juin - 14:31

"Comment traitons-nous les animaux que nous mangeons ? Convoquant souvenirs d'enfance, données statistiques et arguments philosophiques, Jonathan Safran Foer interroge les croyances, les mythes familiaux et les traditions nationales avant de se lancer lui-même dans une vaste enquête. Entre une expédition clandestine dans un abattoir, une recherche sur les dangers du lisier de porc et la visite d'une ferme où l'on élève les dindes en pleine nature, J. S. Foer explore tous les degrés de l'abomination contemporaine et se penche sur les derniers vestiges d'une civilisation qui respectait encore l'animal. Choquant, drôle, inattendu, ce livre d'un des jeunes écrivains américains les plus doués de sa génération a déjà suscité passions et polémiques aux États-Unis et en Europe. "

Jonathan Safran Foer a produit ici un ouvrage exceptionnel faisant suite à une enquête de 3 années, dans le milieu agro-alimentaire américain (en grande partie). Il met en lumière des pratiques dont, tous, nous savons qu'elles existent. Mais tel qu'il le dit si bien: "il est plus facile de réveiller quelqu'un qui dort que quelqu'un qui fait semblant de dormir".

A la naissance de son premier fils Jonathan se demande quel alimentation va t il offrir à son enfant qui va naitre. Très détaillé, très bien alimenté, ce livre reflète une réalité qui fait peur et met en avant une question somme toute existentielle: pourquoi mangeons nous des animaux?

Il met alors en relation et en avant des attitudes contradictoires : le côté traditionnel, culturel des repas (vais-je priver mon enfant du poulet aux carottes de ma grand mère que j'aimais tant), notre affection pour certains "types" d'animaux (pourquoi les chiens et les chats ont ils un traitement de faveur) ET les pratiques de l'industrie agro alimentaire toujours grandissante et toujours plus inhumaines.

En quoi l'argent mais aussi le plaisir gustatif de la viande (et de la viande de poisson) doit il autoriser, permettre, et fermer les yeux sur des traitements violents, parfois sadiques envers des bêtes?

Maltraitance (une truie qui va mettre bas, se voit mise dans une cage tellement petite qu'elle ne peut se retourner, son poids lui sciant les jambes),
Abattage sadique (des animaux conscients qui se font dépecer vivant car la mise à mort a été mal faite)
Entassement (de tous les animaux industriels, bien souvent 20 % meurent dans le voyage à l'abattoir, quand ils ne sont pas morts dans les entrepôts)
Transformation génétique (les poulets à chair et les poules pondeuses étaient au départ une seule et meme espèce, mais il existait des centaines de race. Aujourd'hui une seule race, deux espèces!)
Traitements antibiotiques,
Destruction de la faune marine (Sur 100 kg de poissons pechés pour attraper le thon, poisson le plus consommé, 98 sont rejetés à la mer, agonisant),
Pollution mondiale ( L'élevage industriel en est aujourd'hui la première source),
Lobbying.
Jonathan Safran dresse un constat terrifiant.

Pourtant, malgré son végétarisme, il reste partisan, non d'un arrêt total de l'élevage, mais plus d'un traitement humain et d'une mort douce des animaux. Pour ma part, déjà végétarienne, il a fini de me convaincre que j'avais fait le bon choix, pour moi!). Pourtant, j'aimerai ne pas être aussi relativiste, je voudrais alors rajouter ces quelques mots d'une activiste de PETA: "un cadavre reste un cadavre, et la chair est toujours de la chair. Les autres animaux ont cinq sens comme nous. Et nous découvrons de plus en plus qu'ils ont des besoins comportementaux, psychologiques et émotionnels que l'évolution a créés en eux exactement comme en nous. Les autres animaux, tels que l'homme, ressentent plaisir et douleur, joie et tristesse. ... L'amour de Nicolette (Ranch, qui pratique un traitement humain et une mort douce) éprouve pour ses animaux est il noble? oui, quand il l'amène à les considérer comme des individus et à ne pas vouloir leur faire de mal. Mais quand il la rend complice de leur marquage, de la séparation des petits d'avec leurs mères, de l'égorgement des animaux, j'ai plus de difficultés à le comprendre. Et voici pourquoi: appliquez ses arguments en faveur de la consommation de viande à l'élevage de chiens et de chat - ou même d'hommes. Là, nous ne ressentons plus aucune sympathie. En fait, ses arguments rappellent étrangement (structurellement, ils sont identiques) ceux des esclavagistes qui prétendaient vouloir mieux traiter les esclaves sans pour autant abolir l'esclavage. On pouvait contraindre quelqu'un à l'esclavage tout en lui garantissant '' une bonne vie et une mort douce '' comme le dit Nicolette à propos de ses animaux d'élevage.... Castreriez vous des animaux sans anesthésiant? les marqueriez vous? Leur trancheriez vous la gorge? Essayez simplement de regarder de telles pratiques (on trouve sans difficulté la video Meet your Meat sur Internet...). La plupart des gens ne feraient pas de telles choses. La plupart d'entre nous ne souhaiteraient même pas les voir. Par conséquent, en quoi est ce intègre de payer quelqu'un d'autre pour le faire à votre place? C'est de la cruauté, de l'assassinat sur commande, et pour quoi? pour un produit dont personne n'a besoin; la viande. Il est peut etre "naturel" de manger de la viande, et c'est peut être acceptable pour la plupart d'entre nous - il est certain que l'homme fait depuis très longtemp- mais ce ne sont pas des arguments moraux. En fait toute l'histoire de la société humaine et des progrès moraux représente une transcendance explicite de ce qui est "naturel". Et le fait que la plupart des Sudistes aient été favorables à l'esclavage ne lui confère pas pour autant une valeur morale. La loi de la jungle n'est pas un critère moral, même si elle permet aux mangeurs de viande de se sentir plus à l'aise... Singer affirmait que les droits des animaux constituaient la forme la plus pure de justice sociale, car les animaux sont les plus vulnérables des opprimés" (citation p 265)

A lire et à conseiller!

cindy

Messages : 1255
Date d'inscription : 10/12/2010
Age : 32
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://masai.forumactif.com/forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum